Compositeur et claveciniste



A Constantinople devant le sultan Mohamed V en son palais de Dolma-Bagtche. A Bucarest, elle donne six matinées en une semaine chez la reine Elisabeth. A Sofia au palais royal elle donne une séance devant le tsar Ferdinand, la tzarine Elizabeth et le prince Alexandre de Serbie.
A Londres, elle joue au palais de Buckingham devant le roi Edouard VII, et la reine Alexandra, sœur de l’impératrice douairière de Russie Marie-Fedorowna qui l’année suivante l’invita à venir en soirée privée devant le tsar de Russie Nicolas II, la tzarine Alexandra et toute la famille impériale. En France elle joua aux Palais du Luxembourg, du Louvre, de Fontainebleau, souvent à Versailles, au Sénat, à la Comédie française, à l’Opéra, et aux Concerts Lamoureux du Conservatoire.

Son autobiographie « Souvenirs d’une Claveciniste, Ma famille Casadesus » (Paris, La Ruche Ouvrière 1962) fait revivre avec candeur la jeunesse et la carrière de Régina, et nous guide parmi les grands noms de la musique française.

Un enfant : Raphaël (avec Aurèle Patorni)
Texte de François-Marie Patorni (2011)


retour à la généalogie
version anglaise contactlienscredits