Pianiste, compositeur



Son père, Robert-Guillaume Casadesus (dit Robert Casa) le confie à sa tante Rose qui lui donne ses premières leçons et prépare son entrée au Conservatoire de Paris. Une année d'étude avec Louis Diemer (élève de Lizt) suffira pour qu'il obtienne un premier prix de piano à l'âge de 14 ans, qui sera suivi plus tard d'un premier prix d'harmonie. Entre temps, le jeune Robert écrit ses premières compositions (Le Voyage Imaginaire) et donne son premier récital en 1917.

En 1920, il obtient le grand prix Diemer, puis épouse en 1921 Gaby l'Hote, également pianiste et élève de Diemer.
Il entame sa première tournée en Europe et rencontre bon nombre de musiciens qui vont influer sur sa vie : Fauré, Ravel, Roussel (qui lui dédiera sa dernière oeuvre pour piano), de Falla, Schmitt, et plus tard, Albert Einstein.

En 1928, il inaugure la Salle Pleyel dans un concert avec orchestre, et l'année suivante, donne une série de 15 concerts à Moscou lors d'une grande tournée en Russie.

En 1930, il grave ses premiers enregistrements avec Columbia à Paris tandis que sa carrière de compositeur s'étoffe (édition de ses Préludes pour piano (1932), première audition de son concerto pour deux pianos à Varsovie avec Gaby).
Ses tournées couvrent alors le monde entier (Europe, USA, Amérique du sud, Afrique, Moyen-Orient,...)


en savoir plus
retour à la généalogie
version anglaise contactlienscredits